Il était une faim...

25 août 2013

Un clafoutis quand on se sent trop petit

"Alors, Victor se sent triste. Il s'ennuie. Il rentre dans son petit logis, et gobe tout crus les oeufs de pigeons que la fille des fermiers lui a donnés en assurant : "Cela te fera grandir" ! Mais Victor en doute... Il mange aussi, sans appétit, les biscuits et la part de clafoutis que la voisine a posés devant sa porte. Puis, il va se coucher, un peu consolé."   Extrait de Victor Tropetit, d'Odile Hellmann-Hurpoil, Classiques du Père Castor, Flammarion.   Victor est un peu consolé, parce qu'on le sait tous, un... [Lire la suite]