Il était une faim...

02 mars 2014

On se lave, et on goûte !

couv

"A l'heure du goûter, la princesse Marinette s'écriait :

- Quelle horreur ! Prince Olivier mon frêre, vous avez des poux et vos oreilles sont crasseuses !

Le prince Olivier essuyait sur sa chemise ses doigts pleins de chocolat et il répondait :

- Prince Marinette, ma soeur, j'entends très bien avec mes oreilles. Alors, pourquoi les user en les lavant ?"

Extrait de Le prince Olivier ne veut pas se laver, d'Odile Hellmann-Hurpoil et Régis Faller, Les belles Histoires, Bayard.

 

Le prince Olivier a réponse à tout ! Et c'est vrai que, vu comme ça, à quoi bon se laver ? Mais quand plus personne ne se lavera au royaume, il comprendra bien que parfois, le savon, ça a du bon...

Mais j'y pense, quand on se sera tous lavé, on pourra quand même manger des gâteaux avec du chocolat ?

 

Il nous faut :

- 100g de sucre

- 4 cuillerées à soupe de lait

- 2 bananes bien mûres

- 150g de farine

- 1 sachet de levure

- 2 oeufs

 

Pour le glaçage au chocolat, on a besoin de :

- 200g de chocolat

- 70g de beurre

- du sucre glace

 

On préchauffe le four à 180°C, et c'est parti !

Dans un saladier, on commence par mélanger le sucre, les oeufs, et le lait. On y ajoute les bananes, qu'on a réduites en purée (elles l'ont bien cherché).

On fouette, on fouette, et on ajoute délicatement la farine et la levure.

On verse dans des moules à muffins, et on les met 30 minutes au four.

 

Pendant ce temps, on fait fondre le beurre et le chocolat au bain-marie. Le sucre glace vient s'en mêler, et on en ajoute jusqu'à ce que le mélanger épaississe. On garnit une poche à douille, et quand les muffins ont refroidi, on les décore.

Si tout le monde s'est bien lavé les mains, on pourra même lécher les plats... chic !

muffinpaint

 


Commentaires

    J'aime vraiment l'originalité de ton blog, je suis contente de l'avoir découvert!

    Posté par Betty, 07 mars 2014 à 10:20
  • Merci Betty ! C'est adorable !

    Posté par iletaitunefaim, 13 mars 2014 à 21:54

Poster un commentaire