Il était une faim...

17 novembre 2013

Un soupe au potiron pour calmer les petits dragons

couv

 

"Puis ce fut l'heure du dîner... La soupe au potiron n'avait pas le même goût qu'à la maison. Jeanne sentit son petit dragon revenir et... dit "NON !"

La maman de Sophie fronça les sourcils et Jeanne finit son assiette, se faisant plus petite qu'une souris."

 

Extrait de Non et non pas question ! de Marie-Isabelle Callier et Annick Masson, Mijade.

 

Le petit dragon de Jeanne revient dès qu'elle est en colère... Et là, c'est vrai que c'est pas tout à fait la même soupe au potiron que celle de maman.

Comment elle est, d'ailleurs, cette soupe à laquelle pense Jeanne ?

 

Pour deux assiettes, il nous faut :

- 1 belle tranche de potiron

- 2 carottes

- 2 portions de Vache Qui Rit

- Un bouillon de volaille

 

Dans une grande marmite, on met un peu d'huile. On fait rissoler légèrement les carottes coupées en rondelles. Oh ! C'est au tour du potiron coupé en dés ! Le cube de bouillon se joint à la fête, et on recouvre d'eau le tout.

Tic Tac, tic tac... 15 minutes passent... On garde l'eau de cuisson, et on mixe les légumes avec la Vache Qui Rit. Si on veut que la soupe soit plus liquide, on ajoute un peu de bouillon.

Avec cette soupe, c'est sûr, Jeanne ne sentira pas son petit dragon revenir... Elle a le goût des chaudes soirées d'automne à la maison !

soupepaint


Commentaires

Poster un commentaire